Lieux de mémoire

À travers son histoire, Bayeux est un lieu de visite mais aussi de mémoire. La ville abrite le plus grand cimetière britannique de la Seconde Guerre Mondiale en France ainsi que le Mémorial des reporters en hommage aux journalistes morts dans l’exercice de leur métier.

Mémorial des reporters

Réalisé par la ville et Reporters Sans Frontières, ce lieu unique au monde reflète tout l’engagement de Bayeux pour défendre la liberté de la presse. Le Mémorial des reporters propose une promenade paysagère le long de stèles blanches sur lesquelles sont gravés plus de 2 000 noms de journalistes tués à travers le monde depuis 1944 dans l’exercice de leur métier. Une borne interactive, au sein du Musée Mémorial de la Bataille de Normandie, décrit le parcours de ces journalistes.
C’est dans cette démarche en faveur de la liberté de la presse que s’inscrit le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, organisé tous les ans au mois d’octobre depuis 1994.

Liberty Alley, entrée libre

Cimetière militaire britannique

Situé à proximité du Musée Mémorial de la Bataille de Normandie, le cimetière militaire britannique regroupe les sépultures de 4 648 soldats tombés lors des combats de la Seconde Guerre Mondiale, dont près de 4 000 Britanniques. On y trouve également les tombes de soldats australiens, néo-zélandais, sud-africains, polonais, russes, français, tchèques, italiens et allemands. Il s’agit du plus grand cimetière britannique en France. Face à lui s'élève le Mémorial à la mémoire des 2 092 soldats du Commonwealth tombés au cours de la Bataille de Normandie dont les corps n’ont pas pu être identifiés.

Boulevard Fabian Ware, entrée libre