Travaux à Bayeux : le calendrier des projets

Travaux à Bayeux

Pour la municipalité, aménager la ville, valoriser et conserver le patrimoine exceptionnel dont elle est la gardienne est un devoir, que chaque génération se doit de remplir. Voiries, aménagements urbains, restructuration de complexes sportifs et culturels... Les travaux qui sont actuellement menés offrent aux habitants une meilleure qualité de ville, et participent au développement économique de la ville en améliorant le quotidien des professionnels, des clients, des commerces et des touristes. Zoom sur le calendrier des projets.

Voiries et aménagements urbains

► Rue Saint-Jean

Travaux d'assainissement reportés à 2020/2021
Des travaux ont été effectués rue Saint-Jean en début d'année 2018 sur le réseau gaz, en différentes phases. Ils se sont terminés le vendredi 30 mars et devaient reprendre à l'automne sur le réseau eaux usées et eaux potables. Néanmoins, compte-tenu des inquiétudes légitimes quant à la succession des travaux impactant la vie quotidienne et le commerce, des contraintes techniques très fortes, des offres économiquement insatisfaisantes issues de la consultation des entreprises de travaux, la ville de Bayeux et Bayeux Intercom ont pris la décision commune de reporter le chantier de la partie basse de la rue Saint-Jean. Les travaux liés à l'assainissement, prévus initialement entre le 15 septembre et le 15 décembre 2018 pourraient ainsi se dérouler à l'automne 2020 ou à l'horizon 2021.

Complexe Eindhoven - Ouverture prévue durant le premier semestre 2021

Alors qu’il n’a bénéficié d’aucune intervention lourde depuis sa création en 1987, le complexe Eindhoven va profiter d’une restructuration complète, confiée à l’architecte Pierre Ferret, à l’origine de grands établissements sportifs comme le stade Pierre Mauroy à Lille ou le stade de France à Saint-Denis. Ce projet majeur tend à améliorer les conditions d’accueil, de confort, d’hygiène et de sécurité des nombreux usagers de l’infrastructure.

La future structure intégrera un dojo, une salle d’escalade, une salle de tennis de table, une salle de musculation et trois salles de danse. Les pratiques de plus de seize disciplines seront rendues possibles au sein de l’établissement qui s’étendra sur une superficie totale de 2 450 m² et répondra aux normes d’accessibilité.

Une restructuration d’envergure dont les travaux ont été lancés en août 2018 pour une durée de deux ans.

Actualisation 9 décembre 2019 :

Interrompus pour des raisons indépendantes de la volonté de la ville, les travaux du complexe sportif Eindhoven ont repris depuis quelques semaines. Le calendrier de livraison se voit ainsi décalé.

Durant plusieurs mois, la ville a fait face à des désaccords entre l'architecte en charge du projet de restructuration du complexe sportif Eindhoven et l'entreprise de gros oeuvre. Les services de la ville se sont employés à essayer de résoudre ces difficultés en organisant de nombreuses rencontres et en rédigeant de nombreux courriers. Constatant que la situation était bloquée et que le chantier en était l'otage, la collectivité a engagé une série d'études et d'expertises complémentaires afin de sortir de cette situation. Si la réaction des services a été rapide, ces missions externes ont pris du temps. Les derniers éléments obtenus ont permis de faire avancer le dossier et de contraindre les différents protagonistes au démarrage du chantier. Depuis mi-octobre, les travaux de restructuration du complexe sportif Eindhoven ont ainsi repris. Le calendrier initialement prévu est impacté par ces retards et la livraison est prévue pour le premier semestre 2021.

Actualisation 3 avril 2019 :

Après la démolition de l'ancien équipement sportif en fin d'année dernière, les travaux du futur complexe Eindhoven vont prochainement débuter. Les camions et engins de chantier seront nombreux à circuler autour du site. Aussi, pour garantir la sécurité des enfants et parents qui se rendent dans les établissements scolaires Saint-Joseph, Notre-Dame et Jeanne d'Arc (collège et lycée), la ville se voit dans l'obligation de fermer à la circulation le parking de l'ancien complexe sportif et les rues qui mènent aux écoles, collège et lycée (le long du boulevard, et rue perpendiculaire à la rue Montfiquet). Cette décision a été prise en accord avec le chef d'établissement et les associations de parents d'élèves du primaire et du secondaire.

Afin d'éviter aux voitures de se retrouver face à face, un sens unique de circulation sera mis en place depuis le boulevard Eindhoven, le long du skatepark, jusqu'à la rue Louvière. Ce fonctionnement implique une arrivée depuis le rond-point de Vaucelles. La ruelle qui mène aux établissements depuis la rue Montfiquet sera également fermée à la circulation, pour éviter aux élèves de circuler sur un axe qui serait alors davantage emprunté qu'actuellement. Les parents pourront déposer leurs enfants à l'entrée de la rue.

Ces changements seront mis en place durant les vacances de printemps 2019, effectifs dès la rentrée du mardi 23 avril, et demeureront jusqu'à la fin du chantier, prévue en 2021. L'entrée située rue d'Éterville reste l'entrée principale, à favoriser.

Crématorium - Ouverture prévue au premier trimestre 2022

Mercredi 5 février 2020, le conseil municipal a approuvé le choix du concessionnaire qui aura la charge de la création et de la gestion du crématorium de Bayeux. Le groupement solidaire Plessis-La Compagnie des crématoriums a été retenu et les premières esquisses par DNS Architectes ont été dévoilées (sous réserve de modification).

Le projet de création d'un crématorium à Bayeux répond à une demande grandissante des habitants : 42 % des personnes interrogées dans le Bessin déclarent choisir l'incinération. Pour gérer cette activité de service public, et après de nombreuses phases de consultation et d'études, le conseil municipal a choisi de déléguer la création et la gestion au groupement solidaire Plessis-La Compagnie des crématoriums. Le contrat de cession a été passé pour une durée de 30 ans.

Le concessionnaire aura notamment à charge la conception, la construction, l'aménagement du crématorium et de ses équipements. Il devra également financer les études et travaux nécessaires à la réalisation de ces ouvrages, leur entretien, leur maintenance. Des investissements qui s'élèvent à 2,5 millions d'euros HT pour 595 m².

De son côté, la ville percevra, sur la durée du contrat, une redevance moyenne estimée à 100 000 euros HT par an.

Le projet du groupement solidaire Plessis-La Compagnie des crématoriums

Parmi les offres soumises en octobre 2019, le conseil municipal a retenu la proposition du groupement solidaire Plessis-La Compagnie des crématoriums. Le projet architectural a notamment été apprécié pour :

  • son aspect général soigné et largement ouvert sur la lumière.
  • l'emploi de matériaux de qualité : pierre, zinc, bois et pour le sol du béton quartzé.
  • l'organisation des circuits du public et du personnel funéraire, bien séparés.
  • sa rationalité : un projet cohérent pour l’usage auquel il doit répondre.
  • ses espaces suffisamment grands (bâtiment de 594 m²).
  • ses places de stationnement en nombre suffisant.

La construction du crématorium - sur un terrain situé route de Saint-Lô, entre l'hôtel Première Classe et la voie de chemin de fer - devrait commencer au premier trimestre 2021 pour une livraison prévue au premier trimestre 2022.

Contacter la ville pour une question ou une remarque

Par téléphone : 02 31 51 26 60 Ou via ce formulaire :
CAPTCHA
Je ne suis pas un robot

Vertical Tabs