Les villes jumelles

Fiers de leur ville, de son histoire et de son patrimoine, les Bayeusains ont plaisir à les partager avec leurs amis étrangers. Les échanges se font notamment dans le cadre du sport, de l’art, de la culture ou encore du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre.

Lübbecke - Allemagne / 47 ans de jumelage

L’origine : Le jumelage a été initié par deux étudiantes devenues enseignantes, l’une vivant à Bayeux, professeur d’allemand et l’autre à Lübbecke. La charte de jumelage a été signée en 1968.
La ville en bref : La route des moulins qui traverse Lübbecke et toute la région est le principal attrait touristique de la ville. Distante du littoral, c’est une ville plutôt rurale et industrielle, avec un sens de l’accueil et des traditions. La musique tient une place essentielle avec de grands orchestres symphoniques et des chorales.
Le saviez-vous ? Lübbecke, comme Bayeux est jumelée avec Dorchester. Une rue de Lübbecke est située dans le quartier Argouges et une allée de Bayeux existe chez la jumelle allemande.
Le jumelage concrètement : Les années impaires Lübbecke vient à Bayeux et inversement les années paires. À noter : des échanges musicaux et footballistiques.

Visiter le site internet de la ville

Contact
Comité de jumelage Bayeux-Lübbecke
Mme Nicole Levieux
02 31 92 77 13
nicole.levieux@wanadoo.fr

Dorchester - Angleterre / 56 ans de jumelage

L’origine : En 1944, les soldats du Dorset Regiment ont largement contribué à la libération du Bessin. 50 soldats sont enterrés au sein du cimetière britannique et 1 200 à Tilly-sur-Seulles. Les deux villes ont signé une charte de jumelage en 1959.
La ville en bref : Dorchester a des points communs avec Bayeux : la proximité de la mer, une population équivalente, une grande rue commerçante, une rivière « Frome » et des vestiges gallo-romains. La ville est fière de sa côte jurassique, reconnue par l’Unesco. Elle possède aussi son « by-pass » !
Le saviez-vous ? Fidèle de Dorchester, le Prince Charles y possède de nombreuses terres sur lesquelles il construit « Poundbury » : une « nouvelle ville » dans la ville, à l’architecture expérimentale. Bayeux possède une place de Dorchester, à proximité du Cosec Saint-Julien. La cabine téléphonique du parking Tardif a été offerte par la ville anglaise. Il y a une rue de Bayeux à Dorchester !
Le jumelage concrètement. Chaque année un déplacement est organisé. Des échanges linguistiques sont menés entre le lycée Alain Chartier et la « Thomas Hardy School » de Dorchester.

Visiter le site internet de la ville

Contact
Comité de jumelage Bayeux-Dorchester
Dominique André
02 31 92 32 76
andre.dominique@wanadoo.fr

Eindhoven - Pays-Bas / 7 ans de jumelage

L’origine : En 1944, Bayeux et Eindhoven sont, chacune dans leur pays, les 1es villes libérées (par les mêmes troupes). C’est à partir de ce destin commun que s’est construite une relation durable, attachée à la préservation de la mémoire. En 2008, ces « villes soeurs » sont devenues jumelles « de la démocratie et de la Liberté ».
Caractéristiques : À l’inverse de Bayeux, Eindhoven a été détruite durant la Seconde Guerre Mondiale. La reconstruction, résolument moderne, transparait au travers de grands édifices contemporains et d’une offre culturelle riche. Siège de Phillips, Eindhoven est souvent appelée la « ville de lumière ». Son club de foot est l’un des plus prestigieux d’Europe. C’est aussi la ville des tulipes et des vélos !
Le saviez-vous ? Bayeux a son boulevard d’Eindhoven et Eindhoven a sa rue de Bayeux.
Le jumelage concrètement : Chaque année, mi-septembre, Eindhoven vient à Bayeux, à l’occasion des fêtes franco-hollandaises. Au programme : une cérémonie de la Libération et une course cycliste. À l’issue des fêtes, une quinzaine de coureurs d’Eindhoven repartent à vélo dans leur ville pour allumer la flamme de la liberté, le 18 septembre, jour de la grande fête de la Libération.

Visiter le site internet de la ville

Contact
Comité de jumelage Bayeux-Eindhoven
Mme Danièle Brokken
06 50 90 77 57
daniele-brokken@bbox.fr 

Voss - Norvège / 1 an de jumelage

L’origine : Le lycée Alain Chartier, qui accueille des élèves norvégiens depuis 1979, a mis en place, à partir de 2007, un échange avec le lycée de Voss. Les nombreuses similitudes entre les deux villes ont ensuite donné l'idée d'un rapprochement.
La ville en bref :
La commune de Voss, située au bord d'un lac au coeur d'un paysage de montagne, a connu un fort essor touristique après la guerre. Station de ski, réputée également pour son festival des sports extrêmes, Voss est à proximité du Sognefjord, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
Le jumelage concrètement : Après une première déclaration d’amitié entre les villes en 2010, une intention de jumelage a été signée à Bayeux par les deux maires en 2014. Chaque année, des lycéens des deux villes se rencontrent et quatre jeunes de Bayeux reçoivent une bourse individuelle pour effectuer un reportage à Voss.

Visiter le site internet de la ville

Contact
Association Bayeux-Norvège
Jean-Claude Lebresne
bayeux.norvege@gmail.com

Bayeux a aussi d'autres villes amies :

  • Chojnice (Pologne)
  • Bafoussam (Cameroun)
  • Bayeux (Brésil)